Scie radiale : quelques points essentiels pour bien la choisir

Lorsqu’on souhaite mettre en place des plinthes ou créer un lambris ou un parquet, on doit forcément découper des pièces dans une matière première donnée et cela implique nécessairement l’utilisation d’une scie à onglet.

Les scies à onglet manuelles les plus élémentaires n’offrent que des possibilités limitées en termes d’inclinaison tandis que les scies à onglet électriques les plus sophistiquées rivalisent d’ingéniosité pour intégrer des fonctionnalités bien utiles (système d’aspiration de la poussière, guidage laser, etc.). Plus d'infos sur www.scie-radiale.fr.

Les points essentiels qui entrent en jeu pour choisir la bonne scie radiale

La scie radiale est idéale pour effectuer des découpes transversales précises sur des pièces plutôt larges et ce grâce au chariot dont elle est équipée et qui la distingue d’une scie à onglet classique.

Choisir la bonne scie radiale est avant tout une question de besoins et de fréquence d’utilisation. Si vous êtes du genre à bricoler un petit cadre pour vos photos une fois de temps en temps, nul besoin d’opter pour une scie radiale puissante. On réserve ce dernier type de scies à des utilisations fréquentes et pour des travaux un peu plus lourds. A vous aussi de juger de la largeur de coupe et de la hauteur de coupe idéales pour les utilisations que vous souhaitez en faire.